Es-tu guéri des compulsions alimentaires ?

ventre plat

Tu craques régulièrement pour des biscuits, chocolats ou tout autre aliment que tu considères comme “interdit”, et tu t’en veux ?

Tu te promets de ne plus recommencer le lendemain, jeûner, manger parfaitement équilibré… ne plus te péter le bide…

Et pourtant, la même crise le lendemain !

Alors, certes, tu as des périodes de répit. Peut-être parce que tu es un peu plus focalisé sur un projet au boulot, ou que tu prends des vacances et tu te laisses vivre à ton rythme ? Peut-être aussi pendant ces périodes où tu n’es pas seul, et l’entourage te permet de combler d’une autre façon ton vide intérieur.

Mais alors, à quoi ressemble la guérison des troubles du comportement alimentaire ?

Est-ce possible d’aller mieux si tu fais encore des crises de boulimie ?

Ou peut-être que tu te sens déjà mieux, mais tu te demandes si tu es complètement sorti d’affaire ?

Voici les différences entre la maladie, la guérison et… la quasi-guérison. 

Compte le nombre de points que tu as dans chaque catégorie pour savoir si tu es guéri des compulsions alimentaires ! 

Maladie

  • tu as honte de manger, tu te caches pour faire tes crises, tu n’en parles à personne ou peu de monde
  • tu penses que manger doit être un acte de contrôle, de volonté.
  • tu ne sais plus te fier à tes sensations et envies, tu as besoin de suivre un plan alimentaire
  • tu as mis en place des stratégies pour limiter la prise de poids : vomir, laxatifs, sport à outrance, jeûner…
  • tu as envie plus que tout de perdre du poids, et tu as peur de grossir
  • tu raisonnes en termes d’aliments autorisés / interdits, et plus généralement tu raisonnes beaucoup en tout ou rien dans la vie
  • tu ne te poses même plus la question de ce que tu ressens, si tu vas bien… tu t’anesthésies directement en mangeant
  • tu envies tes copines qui ont l’air de manger “normalement”, ne se prennent pas la tête et restent minces
  • tu peux rester bloqué sur l’envie d’un aliment jusqu’à ce que tu l’achètes et que tu fasses une crise avec.
  • plus tu te prives, plus le retour de boomerang est violent et tu vas faire une grosse crise
  • tu achètes des habits une taille en-dessous, dans l’espoir que ça te motive à maigrir…
  • ton feed Instagram tourne autour du Fitness / alimentation healthy / recettes…guérie compulsions alimentaires

QUASI GUERISON

  • tu as décidé de manger de tout
  • tu as appris à t’affirmer, à dire non
  • tu commences à trouver du plaisir à être seul, car solitude n’est plus synonyme de crise
  • tu arrives à moins te prendre la tête avec l’alimentation en général
  • tu commences à accepter ton corps, la majorité du temps
  • tu aimerais quand même perdre du poids
  • parfois tu retentes un rééquilibrage alimentaire
  • tu continues à te peser ou prendre tes mesures
  • tu fais encore du sport pour commencer un gros repas, ou t’autoriser à manger plus
  • il y a des phases où ça va mieux, et d’autres où tu craques encore
  • dans l’ensemble tu as compris les clés de la guérison
  • tu as encore du mal à te faire confiance à 100% pour l’alimentation, tu continues de chercher des repères extérieurs en lorgnant l’assiette des autres par exemple
  • tu arrives à moins te sentir coupable, et même prendre du plaisir en mangeant

guérie compulsions alimentaires

 

GUERISON

  • tu t’achètes des habits à ta taille actuelle, quelle qu’elle soit
  • tu apprécies ton reflet dans le miroir, la plupart du temps
  • tu peux avoir un paquet de biscuits ou chocolat chez toi sans le finir, même l’oublier
  • si tu fais du sport, c’est uniquement par plaisir, et tu ne culpabilises pas si tu manques une séance
  • ta vie n’est plus dictée par les crises de boulimie et l’obsession de maigrir
  • tu ne penses à manger que lorsque tu as faim
  • tes passions ont pris plus de place dans ta vie
  • tu as peut-être découvert une nouvelle voie professionnelle
  • tu sais que tu n’as pas besoin de perdre du poids pour te plaire, ni pour séduire
  • tu te sens libre
  • tu retrouves du plaisir aux repas conviviaux : anniversaires, restaurants…
  • les repas de fête de fin d’année ne sont plus une torture !
  • tu n’as plus peur d’être jugé sur le contenu de ton assiette, la quantité que tu manges
  • tu t’autorises pleinement à manger à ta faim
  • tu cherches à manger mieux pour prendre soin de toi, te sentir bien et non maigrir
  • tu n’as plus besoin de planifier tes menus de la semaine, à tout maîtriser et calculer
  • ton poids n’est plus un prétexte pour être qui tu veux, faire ce que tu veux
  • la nourriture n’est plus que de la nourriture…

guérie compulsions alimentaires

 

Tu peux aussi vérifier si ta relation au sport est saine avec cet article.

Dis-moi en commentaire le nombre de points dans lesquels tu te reconnais ?

 

Diffusez l'amour <3

13 thoughts on “Es-tu guéri des compulsions alimentaires ?

  1. Sophie

    Génial ce partage merci bcp! Ça nous est tous arrivé de craquer, de culpabiliser et de se dire demain on fera mieux mais on recraque le lendemain … C est une tres bonne idée de donner des « clés » de progression de la maladie à la guérison !

  2. Delphine

    Merci pour ton article!! Je coche pas mal de bons points ;). Par contre, quand je commence à manger un carré de chocolat, assez difficile pour moi de m’arrêter là. J’en mange généralement un 2e voire un 3e !!

    1. Claire Castagne

      Merci Delphine pour ton retour ! Aaah le chocolat, le péché mignon de beaucoup d’entre nous 🙂 l’important est que ça nous fasse du bien quand on en mange, même si c’est trois carrés !

  3. Murielle

    Pour certaines personnes s’accepter est un travail de chaque instant. J’aime beaucoup ton point de vue pour se libérer de ses obsessions alimentaires. Beaucoup de gens se reconnaîtront, je l’espère, dans les points cités de la guérison 🙂

    1. Claire Castagne

      Merci Murielle pour ton mot ! Oui j’espère que beaucoup se reconnaissent dans la guérison, et si ce n’est pas encore le cas l’important est de garder espoir et compréhension les clés !
      Tout à fait d’accord pour l’acceptation

  4. Cécile

    Merci pour cet article très intéressant. Je crois avoir pas mal de bons points mais j’ai gros point faible…limite une addiction dont je n’arrive pas à me défaire : les chips (presque un paquet par jour et clairement je me sens coupable et je me cache…)

    1. Claire Castagne

      Merci Cécile pour ton retour ! Ah les chip’s…. typique d’un aliment hyper pallatable pour nous rendre accro, avec le parfait équilibre entre gras, sel et sucre (oui oui, surtout certains arômes comme barbecue !). D’après ce que tu dis il y a sûrement aussi un peu de culpabiliser… je viens de sortir un nouveau bonus pour parler de ça (manger librement) si tu souhaites le télécharger, ça pourra sûrement t’aider !

  5. alexandre

    Merci Claire,
    Trouver son équilibre alimentaire est une chose difficile. Je craque aussi de temps en temps en faisant un excès.
    Dans la case guérison je coche : je profite pleinement des repas familiaux. Pour moi, ce sont les meilleurs moments de la vie.

    Merci

    1. Claire Castagne

      Merci beaucoup Alexandre pour ton partage ! Oh oui, comme c’est important de pouvoir profiter de ces moments avec nos proches… sans les gâcher par l’obsession des calories !
      Quant aux craquages, c’est normal d’en avoir de temps en temps, on n’est pas des robots 😉

  6. Pingback: https://heureuxcoach.fr/blog/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *