Maigrir sans régime ! Perte de poids spécial mamans

Manal Hkm nous dévoile ses secrets de maman et d’ancienne jeune femme complexée en surpoids, pour mener une vie de femme épanouie grâce au sport et à une alimentation équilibrée !

Elle explique comment perdre du poids sur le long terme, sans régime et sans effet yoyo. Et aussi comment gagner confiance en soi et s’aimer !

Voici la transcription :

Maigrir sans régime…

Claire : Bonjour Manal !
Je suis ravie de te recevoir pour parler confiance en soi et perte de poids.

Manal HKM tu as le blog "épanouie par le fitness", tu es maman de deux garçons et tu t'adresses aux mamans et plus généralement aux femmes, pour les aider à retrouver confiance en elles, perde du poids sur la durée et se sentir bien dans leur corps.

Est-ce que tu peux nous parler par un peu plus de toi pour compléter ?

Manal : Mon prénom c’est Manal, j’ai 39 ans, je suis donc maman de deux garçons de 11 et 12 ans. Je vis seule avec eux depuis huit ans. Pourquoi je dis ça ? C’est pour montrer que même en tant que maman (solo ou en couple), on peut prendre du temps pour soi, et prendre soin de soi via l’alimentation, le sport…

Donc j’accompagne au quotidien des mamans et plus généralement comme tu disais des femmes qui souhaitent

  • perdre du poids dans un premier temps,
  • reprendre leur santé en main
  • et se sentir enfin plus épanouies dans leur corps, mais également dans leur tête

Ca joue énormément lorsqu’on n’aime pas son corps, on n’est pas bien dans sa tête ! On voit beaucoup de femmes qui veulent perdre du poids en se disant ” je vais me sentir mieux dans ma tête”, mais ce n’est pas tout à fait cela !

Parfois on perds du poids, mais on continue à ne pas s’aimer, à ne pas aimer son corps. Moi je suis là en fait pour les aider à aimer leur corps et l’accepter comme il est, pour enfin retrouver une vie plus épanouie en tant que femme et maman.

 

C. Très beau message merci beaucoup ! C'est important de faire le lien entre l'aspect corporel et l'aspect mental, parce que si on cherche l'un sans l'autre ça ne marchera pas. Je vais prendre l'exemple des régimes.

Quand on fait un régime on cherche à perdre du poids, ça c'est le résultat qu'on veut et on va juste faire une action pour obtenir un résultat. Mais si on ne fait que l'action, sans remonter au niveau des pensées, des croyances et des émotions ; tôt ou tard on va revenir au schéma habituel avec le fameux effet yoyo et reprendre les kilos perdus.

M. Les régimes, ça veut dire se restreindre sur une petite période. On ne peut pas faire un régime toute sa vie !

“On ne peut pas faire un régime toute sa vie !”

L’effet yoyo

 

C’est vraiment sur du court terme. Imaginons que tu veux perdre 5 kilos, tu fais un régime. Tu vas perdre 5 kg, mais lorsque tu vas reprendre ton ancienne alimentation, qu’est ce qui va se passer ? Tu vas reprendre ces 5 kg, et c’est là que tu rentres dans un cercle vicieux. Perdre du poids, le reprendre…

Ton corps va mal réagir parce que ta peau va être de mauvaise qualité car elle va s’élargir et se restreindre… mais également ton esprit parce que tu quand tu te frustres c’est très mauvais pour notre santé !

C : Et puis un risque de développer des compulsions alimentaires !

M : Exactement ! Plein de gens vont perdre 5 ou 10 kg d’un coup… et tu les revoies 2-3 mois après, ils ont mangé n’importe comment ! Parce qu’ils se sont tellement frustrés, ils vont regrossir d’un coup.

Ces personnes-là se mettent en mauvaise santé. C’est dommage !

Quand tu vas te regarder dans le miroir en faisant le yo-yo, tu vas penser “je suis nulle, je n’y arrive pas ! Je n’aurai jamais le corps de telle ou telle personne”…

 

Comparaison n’est pas raison

On se compare énormément !

Ne vous comparez pas aux autres femmes que vous voyez sur les réseaux sociaux, ni même aux amis autour de vous. Les organismes ne fonctionnent pas de la même façon ! Si tu manges exactement la même chose que moi, peut-être que tu vas perdre 5 kilos, et moi que trois, parce que notre corps n’est pas fait pareil.

La seule personne à laquelle il faut se comparer, c’est soi-même ! Comment tu as évolué dans ton corps et dans ta tête.

“La seule personne à laquelle il faut se comparer, c’est soi-même !”

perte de poids

C. Exactement !

Si la personne arrive à mincir, sans faire ce travail d'acceptation en parallèle, elle croit que les complexes vont disparaître et qu'elle sera enfin heureuse et séduisante...  Mais ça ne va pas tout résoudre, si à côté on n'apprend pas à s'aimer !

M. Et puis, comme tu dis, arrêter de se comparer à des modèles irréalistes… Il ne faut pas croire tout ce qu’on voit sur les réseaux sociaux ! Toutes les “fit girls” connues ont une morphologie fine de base.

Elles se sont musclées avec le sport, mais elles ne sont pas parti d’une obésité ou d’un surpoids ! Ces femmes ne le disent pas ouvertement

C. Elles ont déjà un ventre plat de base, exactement ! Je m'étais fait la réflexion en voyant des photos "avant/ après" de fit girls connues.  Elles font déjà du 36-38 au départ !

M. Mais elles n’ont jamais vécu ce que toi ou moi on a vécu, ce que les femmes ont vécu après leur grossesse, ou même après une adolescence difficile

Donc elles n’ont pas l’aspect psychologique derrière, que l’aspect sport. Et même parfois au niveau de l’alimentation, certaines s’y connaissent, mais d’autres te disent “il faut manger ci ou ça”, alors qu’elles-mêmes sont déjà comme ça.

Moi par exemple, j’ai perdu du poids, j’ai toujours voulu avoir un ventre plat que je n’aurai jamais réellement…

Alors oui, j’ai un ventre fin, mais pas le ventre plat comme tu peux le voir sur les réseaux avec les abdos apparents… Malgré la perte de poids, même malgré la perte de gras, j’ai toujours ma morphologie de femme méditerranéenne. Je n’y peux rien !

On a chacune notre morphologie qu’on ne peut pas changer…

C. La seule période de ma vie où j'ai un ventre plat pour ne pas dire creux- c'est quand j'étais anorexique...

M. Ce n’est pas la solution tu vois !

En photo les filles vont se prendre le matin à jeun. En fin de journée on a toutes un ventre plus gonflé que le matin,  c’est normal !

Ou sinon, tu ne manges pas de la journée… mais dans ce cas, tu mets ta santé à mal, et perdre du poids à tout prix sans prendre en compte sa santé, c’est pas bien.

Parce que si tu perds ta santé, tout ce que tu auras fait n’aura servi à rien. C’est la santé qui est la plus importante en fin de compte.

 

D’une jeune fille complexée à femme épanouie

C. Exactement ! Manal, j'aimerais beaucoup que tu nous partages un peu plus de toi et de ton parcours...

M. J’ai toujours eu, depuis adolescente, des problèmes de poids.

Déjà je me manquais énormément de confiance en moi, parce que je suis née dans un pays où il y avait la guerre. Les sept premières années de ma vie, on courait dans les abris pour se protéger des bombes, avec mes parents mes frères et soeurs.

Je suis libanaise d’origine, je suis née en pleine guerre à Beyrouth. On est arrivés en France j’avais 7 ans. Donc j’ai grandi en France.

Mais quand tu changes comme ça de pays, tu perds tes amis… j’ai perdu confiance en moi, je suis arrivé très timide en France ! On intègre une classe où les gens et te regardent en se disant “mais d’où tu viens ?”.

Déjà on a du mal avec la langue. Au Liban, on apprend le français à l’école, mais je ne trouve pas les mots tout le temps. Donc tu galères un peu au niveau de la langue… Et les enfants sont curieux, ils te posent des questions…

Aujourd’hui, vous me direz que c’était des questions rigolotes ! Je me rappellerai toujours une fille qui me disais “est ce que tu descends les escaliers comme nous ?“, du style “sur tes deux pieds”…

Ca te fait perdre confiance en toi. Petit à petit, tu te renfermes sur toi-même . Entré dans l’adolescence, tu prends du poids. Et plus tu prends du poids, plus tu perds  confiance en toi !

Les ados sont cruels entre eux… je suis arrivée à l’âge adulte en étant une femme vraiment très timide, très réservée et qui avait peur de se montrer.

Très vite j’ai rencontré mon mari, j’avais perdu du poids mais tout en restant quand même en surpoids : j’ai toujours fait l’effet yoyo ! J’aimais le sport, mais je n’étais pas sportive  et je n’y connaissais vraiment rien à l’alimentation.

Donc à chaque fois que je perdais du poids, c’était en raison de régimes très restrictifs… mais à chaque fois, je reprenais du poids ! C’était vraiment un cercle vicieux où où je ne m’aimais plus vraiment. Je n’aimais pas mon corps.

Je tombe enceinte, pour mon premier je prends 20 kilos, pareil pour le deuxième j’ai pris 20 kilos ! Deux grossesses rapprochées,  16 mois d’écart…

Mais voilà quand tu prends autant de kilos… mon mari était souvent là à me demander de maigrir

J’ai fait le régime Dukan, voilà pourquoi je te dis que les régimes maintenant sont dangereux. Ca a abîmé ma santé ! Oui j’ai perdu du poids,  les 20 kg je les ai perdu en même pas trois mois et je suis tombée enceinte de mon second quelques mois après.

Donc j’ai repris ces 20 kg et là, à partir du 2ème, très difficile de perdre du poids ! Parce qu’en fin de compte, j’ai tellement malmené mon corps depuis l’adolescence qu’il ne fonctionnait plus correctement.

Le métabolisme fonctionnait mal à force. C’est plus difficile de perdre du poids ! Beaucoup de mamans comme moi, font ces erreurs-là. Le fait de se restreindre énormément, tu vois que tu perds au début.

Après, le corps s’adapte, donc la perte de poids ralentit. Et tu te dis “je vais manger encore moins !”. Tu rentres dans un cercle vicieux où tu n’apportes plus d’aliments à ton corps, plus de nutriments… ton métabolisme ralentit.

Tu reprends du gras, parce que ton corps veut stocker ! Et je ne comprends pas pourquoi mon corps ne me plait toujours pas… Voilà pourquoi je suis contre les régimes !

Tu rentres dans un cercle vicieux qui abîme ton corps et ton esprit. Tu ne penses qu’à ça, on ne vit plus  que pour être au régime et et se focaliser sur “qu’est ce que je mange / qu’est-ce que je ne mange pas ?”.

C’est vraiment pas une solution !

 

Le déclic pour perdre du poids sans régime

 

J’ai eu le déclic le jour où  mon mari m’a quittée. Je me suis retrouvée seule avec mes deux enfants.

Là forcément, tu réfléchis tu dis “qu’est ce que je vais faire de ma vie ?Maintenant que je suis avec mes deux enfants, est-ce que je vais retrouver quelqu’un ?”. Quand tu n’as pas trop confiance en toi, tu te demandes comment un homme va t’aimer.

C’est un travail que tu dois faire sur toi-même en fait. c’est ce que je dis souvent aux femmes : apprends à t’aimer et tu verras que les autres vont t’aimer après en retour ! Parce que tu vas avoir des ondes positives.

C’est très important et on a tendance à les négliger. On est la première personne qu’on doit aimer !

CONFIANCE EN SOI

C : Exactement, tu es la seule personne qui sera là pour toi du début jusqu'à la fin

 

M. Voilà exactement !

Et prendre soin de ton corps, c’est également prendre soin de ton esprit, parce que ton esprit vit dans ce corps. Ils sont liés tous les deux.

Et donc j’ai eu ce déclic-là un jour où j’étais en vacances avec mes deux fils. C’était nos premières vacances tous les 3 sans papa. J’étais très heureuse d’y aller.

Une fois sur place, quand tu dois te mettre en maillot de bain pour aller dans la piscine tu commences à vouloir te cacherTu te compares aux autres, tu te demandes pourquoi elle est comme ça, pourquoi elle est ainsi…

Et j’avais vu une femme qui était vraiment très jolie ; elle était en bikini avec trois enfants autour d’elle… Je me suis dit “Mais mince ! Comment elles font ces femmes-là !”.

Au lieu de complètement me lâcher, de m’amuser avec mes enfants… Qu’est ce que j’ai fait ? Je me suis pourrie à regarder les autres, au lieu  de m’amuser et de profiter de mes enfants

Cela a été mon déclic : lorsque je suis rentrée de vacances , je me suis dis ” Plus jamais je ne passerai des vacances comme ça ! Je veux reprendre confiance en moi. Je veux m’aimer et enlever du gras.”

En fait c’était surtout le gras qui me dérangeait chez moi, et pas forcément le mon corps en tant que tel.

Mais j’avais un corps gras et disgracieux, avec la cellulite, du ventre

Donc je me suis dit plus jamais ça ! Et j’ai commencé à ouvrir les livres, à apprendre et à me dire ” si d’autres y arrivent, pourquoi pas moi ?”.

ventre plat

“Si d’autres y arrivent, pourquoi pas moi ?”

Je ne voulais surtout plus être au régime, ouh la ! Je voulais vraiment manger correctement et prendre ma santé en main.  Je ne me compare plus aux autres et devenir une meilleure version de moi-même, pour moi mes enfants !

Parce que je le dis souvent que c’est une femme épanouie, sera une maman épanouie.

Eh oui, on est déjà une femme avant d’être une maman. Donc  si on s’épanouit en tant que femme, forcément nos enfants vont le ressentir.

Les enfants ressentent nos peines et nos douleurs…  je l’ ai beaucoup vu surtout chez mon fils aîné,  d’où l’importance de prendre le temps pour soi et surtout quand on est maman !

Tu peux être une très bonne maman tout en prenant du temps pour toi sans tes enfants. C’est à dire, le matin tu vas faire ton sport ailleurs que dans la maison, juste pour t’aérer un peu l’esprit. Il ne faut pas avoir honte  de se retrouver en tête à tête avec soi-même pour méditer, faire de la respiration…

C’est toutes ces choses-là que j’ai intégrées également dans ma vie, pour me sentir mieux dans ma tête. Parce que si on se sent mieux dans sa tête, on va forcément se sentir mieux dans son corps !

“Une femme épanouie, sera une maman épanouie.”

Conseils d’organisation pour maman / femme pressée

C. Tout à fait !

Est-ce que tu as des conseils d'organisation pour faire du sport, lorsqu'on a des enfants ?

M. Lorsque j’ai commencé par faire du sport à la maison, je le faisais le soir, après que mes enfants soient couchés.

C’était le seul moment où je pouvais être seule ! Mes enfants étaient petits, ils avaient moins de 5 ans tous les deux. Donc je les couchais vers 20h30-21h, et là je pouvais faire tranquillement mes séances de sport.

Il y en a qui vont me dire “oui mais je regarde la télé le soir !”.

Il faut savoir mettre de côté certaines choses pour retrouver du temps pour soi. Parce que quand tu travailles toute la journée, je comprends tout à fait que tu ne puisses pas te lever plus tôt le matin. Quand tu t’occupes de tes enfants, il faut que tu ailles au travail, tu les déposes à l’école…

Et c’est donc le seul moment, le midi ou le soir. Actuellement, je suis en télétravail donc je fais du sport le midi, comme ça le soir je suis tranquille pour faire autre chose.

Mais lorsque tu travailles toute la journée au bureau, tu rentres à 18h tu fais le dîner, tu t’occupes de tes enfants, de ton conjoint, de ta maison… forcément le seul moment où tu peux faire du sport c’est après que les enfants soient couchés !

Je sais que ce n’est pas l’idéal, mais pour démarrer c’est très important. Même si le soir ça peut te booster et pour dormir ce n est pas top.

Mais si c’est le seul moment, il faut que tu te l’accordes pour te bouger, parce que notre corps a besoin de bouger ! On est assis toute la journée au travail…

Tu te rends compte, si tu fais le calcul du nombre de pas dans ta journée, comme tu es sédentaire ! C’est ça qui abîme notre santé aussi, donc le fait de faire un peu de sport – une demi-heure, trois quarts d’heure; ça passe très vite et ça te met en meilleure forme !

 

Par quelles séances commencer le sport ?

C. Et tu conseilles quoi comme type de séance pour commencer ?

 

M. Alors pour quelqu’un qui n’a jamais fait de sport : de démarrer tranquillement, avec un peu de renforcement musculaire au poids de corps.

Moi j’ai démarré une année complète au poids de corps. Je ne pouvais même pas faire une seule pompe, je tombais par terre ! Le fait de se renforcer petit à petit, ton corps va commencer à s’affiner.

Plus tu vas renforcer tes muscles et plus tu vas perdre du gras ! Parce que nos muscles ont besoin d’énergie. Ils vont puiser dans la graisse de ton corps pour se nourrir.

C’est pour ça que je conseille aux femmes de faire du renforcement musculaire ! Au début elles ont peur de ressembler à des hommes, mais en fait pas du tout ! On n’est pas faites hormonalement pareils. Déjà un homme a beaucoup de mal à prendre du muscle au début, donc une femme imagine !

musculation
Photo de Andrea Piacquadio sur Pexels.com
C. Oui mesdames, et travaillez bien le haut du corps aussi !

M. Oui, le haut du corps, je le conseille également.

Les femmes sont souvent concentrées sur le bas du corps  pour le modeler. Mais le haut du corps, il ne faut pas le négliger parce que la colonne vertébrale est au milieu ! Pour avoir un meilleur maintien, moins de douleurs au dos, surtout après des grossesses... on a souvent des blocages au niveau du dos.

Moi-même je l’ai vécu, et lorsque tu te renforces de partout, ton dos se maintient mieux. Tu peux porter tes enfants, même déplacer des meubles, porter des courses sans te faire mal. C’est ultra important qu’on se renforce tout le corps et sans oublier bien sûr le cardio !

 

Le cardio

Je le conseille toujours, il ne faut pas le négliger. Beaucoup le mettent totalement de côté, mais notre coeur est un muscle et il faut l’entretenir.

“Notre coeur est un muscle, et il faut l’entretenir.”

C’est donc un combo : renforcement musculaire et cardio.

Pas forcément les deux sur la même séance : tu peux faire une séance de renforcement musculaire de trois quarts d’heure aujourd’hui, et le lendemain soit tu vas marcher- la marche est ultra intéressante également pour te sentir mieux, même dans ta tête ! Le fait de s’oxygéner ça fait énormément de bien.

Tu peux faire de la marche ou du H.I.T. : travailler en fractionné, tu cours pendant une minute et tu marches 30 secondes ; tu répètes ça comme ça.

Tu peux même faire du H.I.T. en faisant du renforcement musculaire en même temps ! Tu vas brûler du gras jusqu’à 48 heures après.

Cette combinaison-là est très intéressante et pour retrouver un corps plus harmonieux.

 

Quel rythme de sport

C. D'accord ! Et tu fais combien de séances par semaine ?

M. Attention pas tous les jours !

Il faut prendre le temps de se reposer. Notre corps a besoin de repos, c’est ultra important pour évoluer. Donc moi je conseille trois à quatre séances par semaine. Ce n’est pas très contraignant.

Si tu comptes une heure de sport à chaque fois, ça te fait quatre heures dans la semaine. Franchement, quand tu regardes le nombre d’heures dans une semaine, quatre heures c’est pas beaucoup !

Je conseille de les placer sur ton agenda en avance, pour ne pas zapper.

 

Sport et confiance en soi

Le sport va te redonner confiance en toi.

Tu vas te sentir plus jolie parce que tu vas avancer vers tes objectifs.

Je parlais par exemple des pompes tout à l’heure. Si tout au début, tu n’arrivais même pas à en faire une, et qu’à la fin tu arrives à en faire 10 sur les pieds, tu vas dire “Waouh ! J’ai bien évolué. Tout ce chemin parcouru, je n’ai pas bossé pour rien !”.

Il y en a qui ont l’impression de ne pas évoluer, mais il faut laisser le temps à son corps de remettre le métabolisme en route.

Parce tu l’as beaucoup affaibli en faisant des régimes. Le sport c’est un super outil, pas seulement pour perdre du poids mais surtout pour se sentir bien dans son corps tout de suite !

On libère des endorphines après la séance. Pour prendre confiance en soi, ça montre qu’on arrive à tenir nos objectifs. On progresse, c’est très important en tant que femme.

On a besoin de se sentir mieux. Le sport va te dé-stresser de la journée de travail.

Après une bonne séance à la salle, tu ressens les tensions s’apaiser. Tu laisses les soucis au boulot, tu les a même oubliés ! Tu retrouves tes enfants, ton conjoint en meilleure humeur, avec plus d’énergie. A la maison tu ne vas pas t’énerver pour un rien.

Nous les femmes, on a tendance à être très stressées, , à vouloir faire trop de choses en même temps et ça crée parfois des tensions au sein de la famille.

Le fait de s’apaiser au sport, quand tu rentres après à la maison, ça se passe super bien, on est plus disponible.

 

Comment bien manger ?

C. Merci pour ces supers conseils ! Est-ce que tu pourrais donner des pistes pour l'alimentation ?

M. Moi je comme je disais je suis anti-régime.

Ce que je veux, c’est que les femmes réapprennent enfin à manger selon leurs propres besoins. Le fait de calculer ses calories au début, c’est peut-être intéressant pour comprendre comment on mange.

Beaucoup de femmes mangent très peu et du coup ça bloque leur perte de poids. Elles prennent même du poids en mangeant très peu, donc il faut trouver cet équilibre.

Au début je conseille de calculer pour tu comprennes, juste sur la première semaine. Tu te dis “ah oui en fait, tous les jours je suis à 2500 calories, alors que mon corps n’a besoin que de 1800  !”.

Ou il y en a d’autres qui mangent à peine 1000 calories… Mais comment tu veux que ton métabolisme fonctionne correctement, si tu ne lui donne pas assez de nutriments !

Don je conseille au début de voir où est-ce que tu es, en calculant ça.

Et après que ça soit plutôt une alimentation holistique. Je veux vraiment que les femmes fassent la paix avec leur assiette.

Il faut qu’elles arrêtent de se frustrer lorsqu’elles mangent !

Ce que je conseille au quotidien, c’est de manger le plus sainement et le plus naturellement possible.

“Manger le plus sainement et le plus naturellement possible”.

C’est à dire des aliments non transformés.

Les aliments transformés, d’une ils te font prendre du poids et de deux ils abîment ta santé. Donc réduis au maximum ces aliments-là, et fais-toi plaisir deux/trois fois dans la semaine.

Ça te permet de reprendre ta santé en main, de perdre du gras.

La perte de poids et la perte de gras ce n’est pas tout à fait la même chose. Perdre du poids : on perd des muscles, de l’eau… et ce n’est pas ce qu’on recherche !

Pour perdre du gras, c’est en mangeant le plus naturellement possible. Ton corps a besoin de nutriments, de vitamines, de fibres… et de réduire la “junk food” c’est à dire les gâteaux, bonbons, biscuits, les chips, gâteaux apéritifs et fast food etc.

On est des êtres humains, pas des robots ! On a des sentiments, de la fatigue, du stress… On a une vie sociale aussi, donc le fait de sortir chez des amis si tu es au régime tu ne vois plus tes amis, tu ne vas plus au resto…  tu vas te frustrer et tu ne vas pas être heureuse dans ta vie !

Pour moi l’objectif c’est que tu te sentes épanouie et heureuse.

Donc mange le plus naturellement possible. Le but étant de redonner de l’énergie à tout notre corps grâce à une alimentation correcte, grâce au sport et grâce à la méditation, la respiration… tout ça, c’est un cercle vertueux pour t’amener à une meilleure santé.

Là tu vas voir ton corps perdre du gras, mais également tu vas te sentir avec une meilleure énergie au quotidien. Tu vas te sentir moins stressée, moins fatiguée et plus heureuse en fin de compte.

Et ce n”est pas parce que tu t’es fait plaisir trois fois par semaine que tu vas  vas reprendre du poids !

Le but c’est de ne plus faire de régime toute ta vie en fait.

Je veux que les femmes arrêtent de faire des régimes.

L’idée c’est de reprendre une alimentation correcte, prendre soin de ta santé, de ton corps grâce à une alimentation la plus naturelle possible.

En mangeant des protéines, des glucides… et également des lipides parce que le bon gras est intéressant pour notre corps.

BURGER

 

Conseils d’organisation en cuisine

C. Tout à fait c'est un équilibre ! Et comment tu fais pour trouver du temps pour cuisiner en tant que maman ?

M. Je cuisine en grosse quantité, mais même si on n’est que trois à la maison.

je vais cuisiner  pour plusieurs, mais  pas la même chose le midi et le soir. Parce que pour mes enfants et moi c’est bien de varier également, ne pas se frustrer.

Si je fais de la dinde par exemple, je vais en faire en grosse quantité. Après j’accompagne de légumes différents. Au moins la viande est cuite.

Tu la mets au four, tu peux aller faire autre chose en même temps… tu mets un filet d’huile d’olive pour des bonds lipides, tu as ta protéines et tu accompagnes avec des légumes.

Les légumes ce sont les glucides, tu arrives à un plat équilibré. Tu peux ajouter bien sûr des féculents comme des pommes de terre, du riz, patate douce… Tu vas apporter ce qu’il faut à ton corps pour tenir une bonne partie de l’après midi sans avoir faim.

Parce que lorsqu’on grignote c’est qu’on a faim ou qu’on s’ennuie. Donc je cuisine en grosse quantité la protéine, et chaque chaque midi je varie les légumes en les cuisant à la vapeur.

Le soir avec mes enfants on mange des choses très rapides à faire : une bonne salade composée, avec tomates, oignons, un peu de dinde du thon…

Des choses comme ça très rapides à cuisiner. Oui, on peut manger sainement et rapide ! Pareil pour le riz, tu peux faire plusieurs portions à l’avance.

Ne pas se frustrer

“Oui, on peut manger sainement et rapide !”

On arrive à s’organiser et à manger équilibré. Pour notre santé, et même pour la santé de nos enfants ! Parce que nos enfants sont nos adultes de demain.

Donc en tant que parents, il faut qu’ils grandissent dans des bonnes conditions de santé également.

C. est-ce que tu inclues tes enfants à la préparation des repas ?

M. Oui je le fais de temps en temps. Surtout le week-end, on a un peu plus de temps. Mes fils adorent cuisiner avec moi ! J’ai de la chance aussi qu’ils aiment les fruits et les légumes.

Nous on adore les burgers par exemple, on va jamais dans les fast-foods… ou une fois tous les six mois par exemple.

Mais au quotidien on aime bien faire des burgers maison, avec des aliments qu’on connait. On sait au moins ce qu’on mange ! Mes fils les préparent eux-mêmes et on aime bien ces moments-là en famille.

Ca permet de passer du temps ensemble et de profiter. En intégrant nos enfants, ils acceptent mieux cette vie où on va manger plus sainement,  faire du sport…

Je vais souvent marcher avec eux en extérieur. On fait des choses  simples.  C’est à nous d’éduquer nos enfants vers une vie plus saine !

C’est bien aussi de voir cet aspect plaisir, qu’on peut manger sainement avec le lien social

C’est très important de ne pas se frustrer, parce que ça ne durera jamais sur le long terme.
L’objectif c’est de trouver son équilibre et ne plus jamais faire de régime !

 

S’aimer telle que l’on est

C. Super philosophie ! Un dernier mot pour les femmes qui nous regardent ?

M. Je veux dire aux femmes qu’il est très important que vous appreniez à vous aimer telles que vous êtes.

Appréciez le corps que vous avez, même si vous avez pris du poids suite à des grossesses par exemple.

Dites-vous que vous avez la chance d’avoir des enfants ! Certaines femmes ne peuvent pas en avoir, et aimeraient avoir le corps qu’on a nous avec nos enfants.

Par exemple, j’ai des vergetures sur le ventre. Je les ai toujours détestées mais une fois, une amie qui n’a pas d’enfant m’a dit “Mais Manal, moi j’aimerais bien avoir tes vergetures et avoir des enfants !”.

Elle m’a fait tomber de ma chaise, vraiment !

Et je me dis, c’est vrai que les vergetures c’est le symbole que j’ai eu mes enfants. C’est le symbole de l’amour que j’ai pour eux, l’amour que cette vie m’a apporté. Maintenant je les accepte  parce que j’aime mon corps malgré ses défauts !

Et je voudrais vraiment amener les femmes à aimer leur corps, et surtout ne jamais se comparer. C’est vraiment comme toi tu évolues dans ta tête. Et va chercher le bonheur par toi-même, ne pas l’attendre des autres parce qu’il n’y a que toi qui peut te le créer.

C. Très beau message, très touchant ! Merci Manal !

Où peut-on te retrouver ?

Sur instagram et sur Facebook. J’ai une chaîne Youtube également “maigrir naturellement” et le blog épanouie par le fitness, sur lequel je partage toutes les astuces pour la perte de poids, la santé , l’alimentation naturelle et l‘épanouissement bien entendu…

C. Ton contenu est toujours bienveillant et inspirant ! Moi qui ai le regard avec un passé de compulsions alimentaires, je trouve que tes conseils s'appliquent pour ce public aussi ! Je mettrais juste un bémol quand tu parlais de compter les calories, c'est quelque chose que je déconseille mais juste à ce public-là.

 Tous tes conseils sont vraiment top ! C'est la bienveillance et l'acceptation de soi, l'amour de soi... et l'acceptation, c'est le point de départ d'un changement ! On peut vouloir perdre du poids quand on est en surpoids, mais commençons déjà par s'aimer.

Et puis on peut aussi de ne pas vouloir perdre du poids ! Si on est en bonne santé, qu'on se sent bien dans sa peau... ce qui n'empêche pas une alimentation saine, de faire du sport !

L'objectif c'est surtout de retrouver une vie plus heureuse, une meilleure santé !

Diffusez l'amour <3

5 thoughts on “Maigrir sans régime ! Perte de poids spécial mamans

  1. muriel

    Super article, c’est très sympa ce format vidéo + texte! Vous vous êtes vraiment trouvées toutes les deux, vous êtes sur la même longueur d’onde! Et je vous soutiens à 1000%, pas de régime!!!!

  2. Sophie

    Une interview qui parle à la fois d’épanouissement personnelle, de perte de poids, d’anti-régime et de self love alors la je dis un GROS oui ! Merci Manal et Claire pour su super échange 😊.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *