Réussir les inversions en Hatha Yoga

inversions yoga

Le yoga est une façon de se reconnecter à soi, un art de vivre plus qu’un sport. On pratique pour se sentir bien, et ça n’empêche pas de se fixer des défis ! 

Comme par exemple celui de réussir les postures inversées… Reste bien jusqu’au bout : tu découvriras tous les bénéfices et surtout comment les réussir avec deux tutoriels accessibles à tous !

Qu’est-ce qu’une inversion ?

Pour les yogis, nous sommes un corps physique mais aussi énergétique et subtil. Tu as sûrement déjà entendu parlé des chakras par exemple ?

Du point de vue subtil, on considère qu’un liquide s’écoule du point entre les sourcils (la lune) jusqu’au nombril (le soleil) qui le consume. Et c’est ça qui crée le vieillissement. Les postures inversées permettent de renverser l’écoulement de ce liquide et donc, préserver la jeunesse !

Nous sommes en posture inversée à partir du moment où le nombril est plus haut que le point entre les sourcils.

On pense facilement à Sirsasana (la posture sur la tête, reine des postures en Hatha Yoga !) mais avec cette définition, même le chien tête en bas (Ado Mukha Svanasana) ou encore la chandelle (Sarvangasana) permettent de ressentir les premiers bénéfices d’une inversion.

Voyons ces bienfaits plus en détail….

Les bienfaits des postures inversées

Circulation sanguine

Pour les problèmes de jambes lourdes, c’est parfait ! On inverse la circulation sanguine pour remonter vers le coeur , de même que la lymphe est drainée.

Et grâce à l’afflux de sang qui oxygène le cerveau, les inversions apportent une grande sensation d’énergie !

Détente

Petite astuce, terminer la séance par une chandelle pour apaiser ce côté nerveux.

Le coeur bat moins vite et la détente s’installe. Les inversions soulagent également les migraines et maux de tête récurrents.

Santé et beauté

Le visage est tonifié et rajeuni grâce à l’afflux d’oxygène dans les cellules, la digestion s’améliore.

Mental

Comme les postures d’équilibre en général, elles développent la concentration.

Les postures inversées font peur : peur de tomber, de se faire mal… Sensation étrange d’être à l’envers, avec perte de nos repères habituels !

Et pourtant quel fierté quand on arrive à passer les étapes : d’abord contre un mur, puis monter le bassin sans appui en trépied et enfin lever les jambes et trouver ce point d’équilibre… Cela vaut le coup de s’entraîner !

On développe patience, force musculaire et confiance en soi. Il faut du temps pour d’abord renforcer les muscles des épaules, du dos et gainer les abdominaux avant de pouvoir réussir à monter les jambes avec contrôle.

Il y a aussi l’astuce magique de la chaise spéciale. Ca reste un investissement, mais sache que certains studios en ont (pour les Parisiens, Body Om à Montrouge (92)!).

 

Contre-indications

Il ne s’agit pas de se lancer sans réfléchir ! Prends le temps de vérifier si tu n’es pas dans une des situations suivantes avant de tenter les inversions.

  • Pression artérielle
  • Juste après un repas (attendre au moins deux heures après un repas léger)
  • Menstruations
  • problèmes oculaires (glaucome, décollement de la rétine)
  • pathologies au niveau de la tête (sinusite, acouphènes…)
  • problème de cervicales (sauf à utiliser la chaise évoquée ci-dessus).
  • maladies du coeur, problèmes de circulation sanguine (trombose…)

Quelques astuces pour ne pas se blesser :

  • apprendre à tomber : sans mur, prévoir de l’espace et des coussins, faire le dos rond.
  • bien s’échauffer : selon les postures pratiquées, faire quelques tours avec la nuque, les poignets…
  • y aller à son rythme : tout est affaire de patience et de répétition.
  • penser à prendre le maximum de poids dans les bras/ avant-bras et poignets.

Bon, c’est bien beau tout ça, mais comment on fait ?

Réussir les postures inversées

Et maintenant, place à la pratique avec deux cours Hatha Yoga tous niveaux !

Tu peux les enchaîner dans l’ordre ou les pratiquer séparément.

On commence par s’échauffer puis tu verras comment travailler

adho mukha vrksasana (équilibre sur les mains ou “handstand”)

pincha mayurasana, pincha pour les intimes(le scorpion)

salamba sirsasana I (posture sur la tête)

bakasana (le corbeau) avec mon astuce magique pour décoller enfin les orteils … et sa version sur la tête !

 

Pour cette séance tu auras besoin d’une brique et d’une sangle (optionnel). Et d’un mur !!!

Au programme :

adho mukha vrksasana (équilibre sur les mains)

pincha mayurasana (le scorpion)

– salamba sirsasana I (posture sur la tête)

– salamba sirsasana 2 (le tripode)

sarvangasana (la chandelle)

Dis-moi en commentaire quelle est ton inversion préférée ?

 

Diffusez l'amour <3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *