108 salutations au soleil : j’ai relevé le défi !

COBRA

Aujourd’hui est un grand jour : j’ai enfin relevé le défi proposé par ma 3ème formation de prof de yoga… Enchaîner 108 salutations au soleil (Suryanamaskar en sanskrit).

Batteries à plat

 

Pourtant, comme beaucoup d’entre vous en cette période morose de début d’année, j’ai les batteries à plat… Entre le froid, la reprise de l’épidémie de Covid, la nuit qui tombe tôt et la fatigue post fêtes… je me suis même demandé si je ne frôlais pas à nouveau un burn-out.

YOGA

J’ai fini le mois sur les rotules, et pourtant je me suis lancée dans cette nouvelle formation de prof de Hatha Yoga (300 heures), après seulement quelques jours de pause ! Tout cela en plus des 6 à 10 heures de cours de yoga que je donne en présentiel chaque semaine sur Paris.

Et j’ai aussi eu un nouveau déclic : me spécialiser dans le yoga pour les femmes voluptueuses, pour les aider à se sentir bien dans les postures et que le surpoids ne soit pas un obstacle à la pratique.

 

Je me lance

A côté de ça j’ai vécu une période de transition dans ma vie personnelle.

Après quelques jours où j’ai ralenti physiquement le rythme pour souffler un peu, je me suis dit que j’étais prête à me lancer dans ce premier défi des 108 salutations au soleil (car la formation en propose trois en tout !).

J’ai eu l’impression de revivre certaines sensations du marathon : la veille, j’ai dîné un bon plat de pâtes. J’ai écumé les blogs pour trouver des conseils sur cette pratique, auxquels je n’aurais jamais pensé ! Par exemple, utiliser des légumineuses pour compter. J’ai donc préparé des pâtes sèches.

Je me suis couchée tôt et j’ai rêvé toute la nuit des salutations au soleil, comme une répétition !

A quoi ça sert ?

Alors, tu te demandes peut-être pourquoi 108 ?

C’est un nombre sacré dans le Yoga.

1 pour le divin, 0 pour le vide, 8 pour l’infini.

Un mantra se répète 108 fois, c’est le nombre de perles sur les malas (genre de chapelets).

MALA

108 c’est aussi le nombre de points énergétiques dans le corps – les marmas- d’après la médecine indienne, l’Ayurveda.

Cette pratique de 108 salutations au soleil se fait traditionnellement au printemps, ou lors de toute autre transition (solstice d’hiver, début d’année…). Elle permet d’augmenter Agni, le feu digestif.

Bien entendu il y a aussi une dimension spirituelle, comme dans toute pratique de yoga.
Le terme “salutation” m’inspire l’humilité, la dévotion à quelque chose de plus grand que soi. Soleil : on pratique traditionnellement face à l’Est, le matin donc pour le soleil levant. Le fait de répéter 108 fois impose une discipline, “Tapas” en sanskrit, l’austérité.

Physiquement, c’est un challenge car cet enchaînement de postures fait transpirer.
Pour te donner une idée, quand j’enseigne je le fais faire parfois 4 à 6 fois de suite pour s’échauffer.
Lors des cours que je prends, le prof nous la fait faire 11 fois dans une version plus abrégée (la version traditionnelle de Sivananda).

Alors pour me préparer mentalement, je me suis dit que c’était simplement 10 fois cet échauffement ! Que j’avais couru un marathon et que j’étais donc largement capable de tenir… tout en me laissant la possibilité de m’arrêter ou faire des pauses si je ressentais une quelconque douleur.

Un des grands principes de vie en yoga est Ahimsa, la non-violence, qu’on cherche aussi à appliquer envers soi-même !

En terme de durée, j’avais vu que ça pouvait prendre 1h30 jusqu’à 2h

Le jour J

Mardi 18 janvier, je me réveille donc vers 8h, excitée par ce nouveau défi et en bonne forme physique pour le relever ! Je n’avais qu’une hâte : dérouler mon tapis.

Alors je prépare tout. Après seulement un café (mieux vaut ne pas surcharger l’estomac), j’installe mes 108 pâtes avec une boîte vide, pour égrener à chaque passage en Uttanasana – la pince debout- afin de tenir le décompte.

Je prépare un verre d’eau, et j’oublie juste de disposer une serviette qui aurait été bien utile !

En tenue de yoga confortable, c’est parti. Je commence par bien m’échauffer, notamment les articulations (les poignets prennent cher avec Suryanamaskar répétée autant de fois !). Et puis je commence, 1 pâte, 2, 3… en fait ça va super vite !
Alors je me dis que ça va être comme une séance de yoga classique, sauf que ça ne sera que des salutations. Et effectivement, ce n’était pas plus difficile qu’un cours de Ashtanga/ Vinyasa ! 

Le côté répétitif permet d’induire un état méditatif très agréable. Physiquement c’est plutôt intense, surtout que j’enchaîne au début.

Arrivée vite à mi-chemin, je prends plusieurs respirations en chien tête en bas, et c’est mon moment préféré. J’ai l’impression de n’avoir jamais respiré aussi intensément que là, avec le ventre qui se gonfle d’air et la respiration qui s’approfondit.

J’ai choisi une version simplifiée de salutation au soleil et la plupart du temps, j’ai préféré faire le cobra plutôt que le chien tête en haut, plus doux pour moi.

COBRA

La seule gêne ressentie- au-delà de l’essoufflement- était au niveau des poignets. C’était d’ailleurs mon appréhension, pour avoir souffert d’un kyste au poignet lors de ma dernière formation de prof (200 heures en un mois seulement…).

Mais j’ai réussi à profiter tout du long. Au début, plutôt impatiente car j’appréhendais… Et vers la fin, je me suis dit que ça passait trop vite et je voulais prolonger un peu ! Alors j’ai terminé ma séance par une posture inversée et quelques torsions au sol, avant un long savasana, allongée sur le dos

Au total, l’enchaînement des salutations a duré un peu moins d’une heure, et la séance complète environ 1h20. Ce que je pensais être une contrainte : compter les 108 salutations- s’est avéré être une bonne façon de rester ancrée dans l’instant présent. Je ne voulais surtout pas oublier de compter, alors j’étais à fond !

Après ça, une douche bien chaude et une crème relaxante pour les muscles. Une journée tranquille, mon prochain cours est seulement ce soir ce qui me laisse le temps de récupérer.

Bilan

Rendez-vous sur Instagram pour savoir si j’ai eu des courbatures !

Alors, à la fin je me suis sentie fière et joyeuse. Pendant le savasana, je visualisais mon corps rempli de paillettes, et j’ai senti une nouvelle énergie en moi. J’avais pour but de marquer un cap dans ma vie, et j’ai eu la sensation de passer une porte.

Donc bien au-delà d’un défi physique, cette expérience a été hautement intense sur le plan spirituel… Je ne peux que la recommander !

Attention toutefois à ne vous lancer qu’après

  • des mois de pratique du yoga
  • des semaines de préparation à la salutation au soleil
  • un maximum de repos.

Et si ça t’a donné envie de pratiquer, retrouve ici en vidéo le cours “Yoga perte de poids | 20 minutes” qui consiste justement à enchaîner les salutations au soleil A et B, avec des options adaptées aux formes voluptueuses et/ ou aux débutants !

Alors je suis curieuse d’avoir ton avis sur cette expérience en commentaire ? Est-ce que tu connaissais cette pratique ?

Réussir les inversions en Hatha Yoga

inversions yoga

Tu rêves de réussir les postures inversées en yoga ? Dans cette séance Hatha yoga tous niveaux, on travaille avec l’aide d’un mur toutes les postures principales, du scorpion à sirsasana ! Clique ici

Read More...

Le yoga contre l’anxiété

 

Dans cette interview, Robert KD, professeur de yoga, nous dit comment il est passé d’une vie tournée vers des objectifs, et une recherche de bonheur à l’extérieur, à la réalisation que le bonheur se trouvait à l’intérieur grâce au yoga.

Il nous livre des précieuses clés pour accueillir nos émotions, apprendre à y répondre, prendre de la distance avec ses angoisses… et aussi ne plus noyer son stress dans l’alimentation !


 

Bibliographie conseillée par Robert:

Quand la conscience s’éveille

Le pouvoir du moment présent

Les quatre accords toltèques

Yoga et ayurveda

Ayurvéda pratique

Maigrir sans régime

Retrouve la transcription de l’interview format article :

Read More

Se réconcilier avec son corps grâce au Yoga

Sébastien Dupont, professeur de Hatha Yoga depuis 13 ans, nous donne dans cette interview

– ses conseils pour débuter

– les bienfaits qu’apporte le Yoga

– les avantages et inconvénients de suivre un cours en ligne

– comment le yoga aide à “habiter” son corps et peut être utile aux personnes en surpoids et/ou souffrant de troubles du comportement alimentaire

Retrouve Sébastien : www.yogasystema.com

 

Read More

Le Yoga pour retrouver Confiance en Soi : conseils et témoignage

CONFIANCE EN SOI

Bonjour, je suis Bérénice, yogi et freelance en quête de sens. J’ai longtemps lutté contre le manque de confiance en moi et la timidité. J’avais des ambitions plein la tête, mais ces freins me retenaient comme des boulets. Alors j’ai trouvé des moyens de me dépasser, de m’affirmer. Le yoga en fait partie et m’a vraiment aidé à m’épanouir, en tant que personne et travailleuse indépendante. Je vous partage tout ça sur mon blog Envol de Yogi. Dans cet article, je parle plus spécifiquement de la manière dont le yoga m’a aidé à gagner confiance en moi et comment vous pouvez utiliser cet outil merveilleux pour vous dépasser à votre tour !

Une petite fille timide qui n’a pas confiance en elle…

Timide, discrète, renfermée… Voilà des qualificatifs qu’on ne s’est pas privé de me renvoyer à la figure. Oui, j’étais cette fille silencieuse dans un coin de la pièce, qui écoutait plus qu’elle ne parlait.

Je n’osais pas me diriger vers un vendeur pour lui demander de l’aide. Je n’osais pas lever la main pour poser une question au prof. J’osais encore moins affirmer mon avis dans une discussion ou parler à des inconnus en soirée.

J’étais toujours gluée à la personne qui me servait de bouclier pour un événement donné, que ce soit ma sœur, mon copain, une amie ou la seule personne que je connaissais à peu près dans la pièce.

Je me croyais incapable de tout, incompétente, insignifiante. Je me répétais que j’allais échouer à un moment où à un autre, car je réussissais par chance ou grâce au soutien des autres.

CONFIANCE EN SOI

Pourtant, j’avais de bons résultats en classe, et ma sœur vous dira frustrée que je réussissais tout mieux qu’elle. Mais, pour moi, ce n’était pas assez.

Read More